Vous apprendrez dans cet article :

  • Les précautions d'usage pour bien choisir sa plateforme d'échange de crypto-monnaies.
  • Reconnaitre des articles purement promotionnels, qui peuvent vous tromper.
  • Des sources fiables pour vous informer.

Internet est un outil incroyable qui propose une multitude de services et de contenus pouvant répondre aux besoins et aux questions de chacun. La quantité phénoménale de contenus et la diversité des sources obligent les internautes en recherche de fiabilité à être vigilant lorsqu’ils s’informent.

Il y a un certain nombre de précautions à prendre, de vérifications à faire et de recherches à effectuer pour éviter de se retrouver victime d’une arnaque.

Il existe de nombreuses plateformes de crypto-monnaies pour acheter et vendre mais toutes ne sont pas également recommandables, voici une série de critères à prendre en considération.

La nationalité de plateformes

Il ne s’agit pas là de faire du nationalisme primaire mais puisque vous vous apprêtez à effectuer des transactions et partager des données très sensibles comme votre identité ou vos coordonnées bancaires, un minimum de vérifications sont à prendre.

Bien que de nombreuses plateformes proposent une version de leur service en français cela ne signifie pas pour autant qu'elles sont conformes à la législation en France. Choisir une plateforme étrangère c’est s’exposer à de nombreux risques : un changement de la régulation, tension politiques entre les états, difficulté d’entrer en contact avec la plateforme, complexité de trouver une autorité compétente en cas de litiges…

En utilisant une plateforme française située en France, vous aurez accès à un service client en français qui pourra vous accompagner sur toutes vos demandes, en connaissance de la réglementation locale et de ses contraintes en matière de :

  • Déclaration fiscale
  • Protection juridique
  • Contrôle de l’origine de fonds
  • Preuves d’identification
  • Conformité et protection des données RGPD

Vous pouvez également vous tourner vers une plateforme européenne. L’Union européenne est en effet stable et dispose d’autorités compétentes en matière de services financiers. De plus, une réglementation est en cours d’adoption pour permettre plus d’uniformité au sein des pays de l’union, de transparence et de garanties pour les utilisateurs.

La reconnaissance par les autorités compétentes


En France l’autorité compétente en matière de services financiers est l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Celle-ci a mis en place un enregistrement pour les sociétés Prestataires de Services sur Actifs Numériques (PSAN) leur imposant de nombreuses contraintes très strictes en matière de sécurité, de lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent et de traçabilité. On ne le dira jamais assez, mais cette réglementation très dure pour les plateformes est là pour vous protéger, quitte à alourdir parfois un peu l’expérience.

Il est à noter que cet enregistrement PSAN est une condition nécessaire pour les plateformes qui souhaiteraient proposer leurs services aux consommateurs français.

Les plateformes ne disposant pas de cette enregistrement ne sont pas habilitées officiellement à opérer sur le marché français :

Et c’est là que cela se complique car les frontières géographiques n’existent pas réellement sur Internet et que malgré cette exigence réglementaire, de nombreux français utilisent des plateformes non enregistrées étrangères (Binance, Kraken, FTX ou encore eToro). Le risque est bien réel puisqu’en cas de problème, le consommateur français se retrouverait bien seul face à ces mastodontes qui ne sont pas conformes à la réglementation française et se défendent d’adresser le marché français.
Là encore, opter pour une société enregistrée PSAN apporte des garanties et de la tranquillité d’esprit.

Choisir une plateforme de crypto-monnaies française c’est également s’assurer d’être accompagné au mieux par une plateforme qui connaît la régulation la plus actuelle à laquelle elle est elle-même soumise.

En cas de réclamation, il est beaucoup plus simple de s’adresser à une plateforme française. En effet, les consommateurs de services basés en France sont protégés par la loi française qui contraint les fournisseurs de services au bénéfice de leurs utilisateurs. Il existe d’ailleurs un certain nombre de procédures et d'instances officielles pour vous venir en aide pour résoudre vos litiges. (dans le cas des services financiers par exemple l’AMF a mis en place des médiations)

Les retours utilisateurs

Un autre point à prendre en compte lors de l’étude de la fiabilité d’une plateforme d’échange en crypto-monnaies sont les avis utilisateurs. Comme tout service en ligne, les avis utilisateurs jouent un rôle primordial dans les choix des consommateurs.

Il y a cependant quelques règles à respecter pour ne pas se laisser duper par des faux avis orchestrés parfois par des concurrents ou simplement par des gens malhonnêtes :

  • Porter une attention particulière sur la forme : une formulation maladroite, des anglicismes témoignent souvent de l'utilisation de traducteurs automatiques, les caractères spéciaux apparaissent souvent lorsque les avis sont copiés/collés en masse.
  • Vérifier la légitimité des profils qui postent des avis lorsque cela est possible : lorsqu’une personne ne poste que des avis sur la même plateforme, ou qu’il n’a posté qu’un unique avis, cela doit éveiller votre vigilance.
  • La date et l’heure peuvent aussi être un bon indicateur de l’authenticité des avis : si ceux-ci semblent être publiés de manière concentrée.
  • La proportion trop importante d’avis positif sans réserve peut également laisser penser à une manipulation des avis. De la même manière des avis très négatifs sans arguments propres au services qu’ils critiquent peuvent évoquer une campagne de dénigrement.
  • Les sites qui modèrent les avis sont tenus de le signaler dans leurs conditions générales de ventes. Il est donc fortement recommandé de prendre connaissance des conditions générales de ventes qui vous donneront de nombreux éléments sur la localisation, les procédures et le sérieux de la plateforme que vous envisagez de choisir.

Les sites spécialisés

Là aussi, il est naturel de chercher à lire l’avis de professionnels ou d’experts sur un sujet. Si vous souhaitez acheter une voiture, il y a de fortes chances que vous vous rendiez sur des sites spécialisés dont la notoriété vous assurera un retour expert éclairé..

Il en va de même pour les plateformes d’achat et de vente de crypto-monnaies.

Le travail de ces sites est un travail essentiellement journalistique objectif contrairement aux sites qui proposent une agrégation d’articles sponsorisés qui leur ressemblent dans la forme mais dont le contenu est commandité par des marques moyennant paiement.

Assurez-vous donc, lorsque vous lisez un article, que vous avez bien identifié l’objectivité du rédacteur et la fiabilité de l’information.

Voici une liste (non-exhaustive) de sites reconnus pour la qualité de leurs contenus :

En français :

En anglais :

Les articles sponsorisés

Certains contenus sont explicitement sponsorisés. Les articles sponsorisés relèvent de la publicité et ne doivent pas être confondu avec des articles de journalistes. Or la publicité est régulée en France pour protéger les consommateurs. Dans les crypto-monnaies comme dans de nombreux autres domaines, il arrive qu'un média ou un influenceur soit rémunéré pour mettre en avant les services d'une plateforme.

En France, cette pratique est autorisée mais il est obligatoire de le mentionner.

  • Vérifier la présence de la mention “article sponsorisé” en début ou en fin de page.

Les pratiques commerciales illicites

Certaines pratiques sont interdites et répréhensibles. Dans les faits, il est parfois long de déréférencer un contenu frauduleux mais les bonnes pratiques citées précédemment dans cet articles peuvent vous aider à les déceler.

Les sites trompeurs

Certains contenus peuvent avoir pour but de vous tromper. Il arrive que des sites ou des blogs qui semblent être indépendants soient détenus directement par une entreprise qui souhaite vous inciter à utiliser son service. Il existe des agences, dont le métier est de vendre au plus offrant des contenus sponsorisés mettant en avant leur client, sans pour autant préciser qu’il s’agit d’un contenu sponsorisé. Ils n’hésitent pas non plus à publier des faux comparatifs utilisant des informations trompeuses et dénigrantes dans le seul but de mettre en avant le sponsor de l’article. Certaines entreprises n’hésitent pas à fonder un pan de la stratégie de communication sur des campagnes de dénigrement. (abondant ainsi la théorie autour du thème de l’entreprise psychopathe développée par Joel Bankan dans son livre The Corporation)

Comment s’en prémunir :

  • Vérifier si l’article est signé et si l’auteur existe véritablement,
  • Vérifier s’il existe une page “à propos” et des informations sur l’origine du site,
  • Vérifier que les contenus du site sont régulièrement partagés par des pairs et si le site détient une communauté active de lecteurs sur les réseaux sociaux.


Par exemple

Cet article publié par actufinance par exemple qui sous couvert de donner un avis sur Paymium pousse le lecteur à se créer un compte sur eToro


En effet le bouton “Trader des cryptos” situé dans le corps de l’article ne mentionne aucunement un lien extérieur, ou encore moins sponsorisé, or ce lien placé dans l’article renvoie vers l’url https://actufinance.fr/visit/etoro-avis, qui semble être un lien sur lequel on pourrait lire l’avis de Actufinance sur eToro. En visitant le lien, l'utilisateur se trouve immédiatement redirigé vers la page d’inscription de eToro via un lien d’affilié, ce qui signifie que Actufinance est rémunéré.

La publicité comparative illicite

Certains de ces sites dénigrent aussi explicitement les services de concurrents et propagent de fausses informations.

  • Vérifier si les contenus de l'article mettent systématiquement en valeur un service au détriment de tous les autres.
  • Vérifier s’il existe des liens d’affiliation et les liens de la page dirigent systématiquement vers le même service.

Les faux sites d’échange de crypto-monnaies

Des sites malveillants peuvent aller jusqu’à répliquer l’apparence de sites légitimes. Sur les réseaux sociaux, de faux comptes peuvent prendre l’apparence de personnalités ou de marques réputées pour leur sérieux.

  • Vérifier l’URL du site. Dans le cas de Paymium, essayez d’accéder manuellement à la page paymium.com.
  • Vérifier la présence d’un certificat SSL sur la page (cliquer sur l'icône “cadenas” à gauche de l’URL, dans votre navigateur)
  • Vérifier l’apparence de la page. Des fautes d'orthographe, des erreurs d’affichages, des changements de mise en page ou un manque de soin manifeste peuvent être un signe qui doit vous interroger.

Conclusion

Finalement les bonnes pratiques à adopter lorsque l’on souhaite choisir sa plateforme en crypto-monnaie sont essentiellement des bonnes pratiques de récolte et d’analyse de l’information que l’on trouve sur Internet : ne vous fiez pas forcément aux articles trop orientés, vérifiez vos sources et leurs auteurs, renseignez-vous sur les contraintes et la protection légale des différents enregistrement et statuts (comme le PSAN en France) et surtout n’hésitez pas à prendre contact avec les différentes plateformes.